Pr Christian Cabrol PDF  | Print |  E-mail

Professeur honoraire de chirurgie cardiovasculaire et Membre de l'Académie de Médecine

Professor Emeritus of Cardiovascular Surgery and Member of the Academy of Medicine

christan__cabrol___02_2_petit

"Lorsqu'un jour des années 90, le Docteur Jean-Claude Verdier, spécialiste bien connu de la médecine du sport, vint me proposer un programme de réhabilitation physique et son suivi chez les transplantés de notre service de chirurgie cardiaque, j'acceptai d'emblée, confronté que j'étais aux très importants problèmes rencontrés après la greffe. Telle une fonte musculaire, entraînée par de longs mois d'incapacité préalable, une déchéance physique souvent aggravée par une dénutrition ou une malnutrition chronique que les greffés après la transplantation compensaient abusivement par un appétit démesuré, décuplé par la prise de cortisone, les conduisant à un surpoids, à l'obésité et à l'athérome vasculaire, en particulier coronarien, facteur d'échecs secondaires.

Dès la pratique d'un exercice régulier contrôlé, les résultats positifs furent évidents.

En premier lieu, le greffé reprend confiance en lui, ce qui lui permet de contrôler son alimentation et de maîtriser son poids.
Puis ce fut la vigueur musculaire progressivement retrouvée, l'amélioration des fonctions pulmonaires et cardiaques, et à nouveau la sensation du bien être corporel ; enfin pour beaucoup la reprise du sport favori longtemps interdit par la maladie, comme en témoigne le grand succès des "Jeux Mondiaux des Transplantés."

Ainsi plus qu'un adjuvant, la reprise d'un exercice physique chez le greffé, s'impose comme un facteur essentiel de réhabilitation et de santé."